De son indigence, elle a donné ce qu’elle possédait pour vivre

S’étant assis face au Trésor, il regardait la foule mettre de la petite monnaie dans le Trésor, et beaucoup de riches en mettaient abondamment. Survint une veuve pauvre qui y mît deux piécettes, soit un quart d’as. Alors, il appela à lui ses disciples et leur dit : “En vérité, je vous le dis, cette veuve qui est pauvre a mis plus que tous ceux qui mettent dans le Trésor. Car tous ont mis de leur superflu, mais elle, de son indigence, a mis tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre.”

Marc 12: 41-44

 

Méditation

Mon frère, aujourd’hui JÉSUS vient pour te bousculer dans ton confort. Car la question qu’il te pose est de savoir comment vis-tu avec les autres ? Comment traites-tu tes domestiques, tes salariés ? Rends-tu service parce que tu attends un retour ? Comment donnes-tu ? Est-ce en chantant ou après avoir dit des paroles méchantes ? Comment vois-tu la veuves et les orphelins ? Te tiens-tu loin pour les observer dans l’affliction ou alors tu es présent juste pour qu’on ne remarque pas ton absence ? Est-ce pendant le deuil que tu règles tes comptes ou c’est dans le deuil que tu te réconcilies en ayant les mots de consolation sur la langue ? Aujourd’hui JÉSUS t’appelle à la sincérité. Donne comme un enfant de ROI (repose en paix Jean PLIYA). Donne avec la joie dans le cœur. Sois heureux pour ton frère, pour ta sœur qui vit un moment de grande bénédiction et fléchis le genoux pour l’affligé. Essuies les larmes de la veuve et tu verras les bontés de l’Eternel sur ta vie. Tant que tu te diras que tu ne le fais parce que tu ne peux pas ou encore parce que tu es pauvre. Saches que c’est ta propre bouche qui a appelé la pauvreté sur ta vie, c’est ta propre bouche qui a prophétisé l’incapacité sur ta vie. Comprends-tu cela mon frère ? JÉSUS t’appelle à la lumière, y crois-tu ? Comme c’est beau et bon de vivre dans la lumière du CHRIST. Retiens aujourd’hui mon frère que ce que JÉSUS attends de toi, ce n’est pas ton superflu, mais ce qui vient de ton cœur. Il est préférable pour toi de ne pas donner ou faire que d’agir après avoir longuement bavardé.

JÉSUS T’AIME ma sœur, mon frère, ne l’oublie JAMAIS !.

Amen

Vous pourriez également consulter...

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *