Je te rendrai extrêmement fécond…

Yahvé dit à Abram : “Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays  que je t’indiquerai. Et l’on ne t’appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham, car je te fais père d’une multitude de nations. Je te rendrai extrêmement fécond, de toi, je ferai des nations et des rois sortiront de toi.”

Genèse 12: 1; 17:5

 

Méditation

Toi mon frère, toi ma sœur, je ne connais pas la raison pour laquelle tu as tout perdu et aujourd’hui tu es une personne pleine d’amertume. C’est à toi que le SEIGNEUR notre DIEU, l’ETERNEL DES ARMÉES s’adresse.

Notre DIEU n’a pas changé. Il continue de bénir. Mais  pour cela, il faut que nos cœurs soient disposés à recevoir de lui.

Combien sont-ils ceux et celles qui dans l’adversité demandent au SEIGNEUR de parler à leur cœur. Nous avons le droit de chuter. Mais nous n’avons pas le droit de rester couché car nous avons JÉSUS CHRIST DE NAZARETH.

Notre DIEU qui est le seul à connaître le nombre de cheveux sur notre tête est celui qui nous connaît mieux que nous-mêmes. Mais en même temps, bien qu’il soit un DIEU jaloux qui ne partage pas sa gloire, il reste soucieux de notre liberté. Néanmoins, en sa qualité de Père, il sait comment nous faire fléchir le genoux pour nous amener à le reconnaître comme notre seul et unique sauveur. Il est le seul à savoir comment nous conduire à reconnaître qu’il n’y a pas de salut en dehors de lui.

Et c’est dans le silence de la solitude que DIEU agit. Alors mon frère, comprends-tu maintenant la raison pour laquelle le SEIGNEUR a permis les conditions de ta solitude ? C’est pour que tu aies un véritable cœur à cœur avec lui. DIEU veut te bénir. Mais tu étais trop distrait par le bruit de ton opulence, le bruit de ton orgueil, le bruit de ton manque de pardon, le bruit de ton indulgence.

Alors ton DIEU qui t’aime et ne veut te perdre, t’a appelé à tout quitter. Pour que tu vives. Ton DIEU qui t’aime tant et qui veut te bénir de cette bénédiction qui s’établira sur ta vie et celle de ta descendance jusqu’à la 7ème génération t’appelle au vrai dépouillement. Entends-tu cela mon frère ? Entends-tu cela ma sœur ? Le SEIGNEUR te demande de descendre de ton sycomore car il veut dîner chez toi aujourd’hui même. Accepte cette invitation avec empressement. Cours préparer le souper et mettre la table pour le repas. Tu verras qu’après avoir dit OUI à ton DIEU, ta vie ne sera plus pareille. Car tu porteras dorénavant un nom glorieux, tu seras la race choisie, le peuple racheté, le sacerdoce royal.

 

Prie avec moi.

Seigneur mon cœur est plein d’amertume car j’ai tout perdu. Ceux qui riaient avec moi ont disparu. Je suis la risée de ma famille, alors que rien ne se faisait sans moi. J’ai mal au cœur Papa, j’ai vraiment mal. Rien ne va dans ma vie. J’ai quitté ma maison. J’ai vendu tous mes biens. Oh mon DIEU, dans cette amertume, une seule chose réjoui mon cœur. Car je viens de découvrir que tu as permis cela pour me permettre de me rapprocher de toi, de vivre pour toi et toi en moi. Merci SEIGNEUR pour ce grand AMOUR. Donne-moi la force de me pardonner et de pardonner. Permets que ceux à qui j’ai commis des torts me pardonnent sincèrement.

Je crois qu’à l’image d’Abraham, tu veux également changer mon identité et me revêtir des habits de prince car je suis héritier du trône. Je suis le sacerdoce royal, la race choisie, je suis rachetée. Merci Père, de renouveler tout en moi pour la gloire de ton nom.

Jésus Christ, toi qui est le même hier, aujourd’hui et pour les siècles des siècles, c’est en ton nom que j’ai prié avec mon frère, c’est en ton nom que j’ai prié avec ma sœur. Béni le, béni la, afin que la terre entière sache que tu n’as pas changé.

Amen

 

Cantique

“C’est toi que mon âme cherche, oh JÉSUS j’ai besoin de toi. Viens me combler de ta grâce. Car tu es le DIEU TOUT PUISSANT.

Tu es Seigneur, mon rédempteur, ma forteresse et mon berger.

Je te suivrai, je te louerai, car près de toi, j’ai trouvé le salut”

Vous pourriez également consulter...

Articles populaires

1 commentaire

  1. Merci MaVy. Je suis vraiment édifiée que Dieu te benisse pour cette exhortation. Restes bénie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *