Comment n’avez-vous pas foi ?

Ce jour là, le soir venu, il leur dit : “Passons sur l’autre rive.” Et laissant la foule, ils l’emmènent, comme il était, dans la barque; et il y avait d’autres barques avec lui. Survient alors une forte bourrasque, et les vagues se jetaient dans la barque, de sorte que déjà elle se remplissait. Et lui était à la poupe, dormant sur le coussin. Ils le réveillent et lui disent : “Maître, tu ne te soucies pas de ce que nous périssons ?” S’étant réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : “Silence ! Tais-toi !” Et le vent tomba et il se fît un grand calme. Puis il leur dit : “pourquoi avez-vous peur ainsi ? Comment n’avez-vous pas foi ?”

Marc 4: 35-40

 

Méditation

Mon frère, ma sœur, regardons ensemble quelques exemples des tempêtes dans nos vies : un enfant malade, l’âge avancé et malgré nos supplications, nous n’avons toujours pas trouvé l’âme sœur, le foyer qui va mal, le chômage qui ne prend pas fin, les projets qui n’aboutissent pas, les échecs répétés, l’absence d’enfants dans le foyer, la pression de la belle famille qui mine le couple, le mari alcoolique… Oh que la liste est longue !

Dans ces tribulations, vous vous tournez sans cesse vers Jésus pour lui dire : “Seigneur pourquoi restes-tu si calme alors que je me noie ?” Jésus te dit aujourd’hui : “mon enfant, pourquoi as-tu peur ainsi ? N’as-tu pas confiance en moi ?“. Ma sœur JÉSUS est à l’œuvre dans ta vie. Sache qu’il ne sommeille ni ne dort. Et sa prophétie, même si elle tarde, elle s’accomplira. Mais pour cela, il faudrait au préalable que tu te calmes. Quand tu seras apaisé, tu prendras conscience que tu as reçu de DIEU, le pouvoir de commander aux choses et elles t’obéiront. Pour cela, Jésus te demande d’avoir une foi aussi petite que le grain de moutarde.

Toi qui me lis, je ne sais pas ce que tu traverses comme difficultés actuellement. Mais ce que je sais, c’est que si tu as lu ce message jusqu’à la fin, c’est que JÉSUS a choisi ce jour pour t’exaucé. Sois-en convaincu et ne doute pas. Approprie-toi cette affirmation et dès cet instant fléchis le genoux pour remercier et glorifier le nom du SEIGNEUR. Car tout pour sa gloire.

Amen

Vous pourriez également consulter...

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *